Témoignage: séjour à Ouarzazate de Myriem et Philippe, Mai 2008

Publié le par Education et Solidarité

 

 

Une caravane médicale a été organisée par l’Association éducation et solidarité dans le Haut Atlas (association présidée Brahim), en coordination avec l’école d’infirmières de Ouarzazate, une équipe d’opticiens de Ouarzazate et Marrakech, et des associations locales.

 Nous (Myriem et Philippe) avons participé avec bonheur à cette manifestation.

 Au programme il y a eu :

-         des actions de sensibilisation et prévention sur l’hygiène dentaire, les soins de l’enfant et de la femme.

-          des soins et dépistages des pathologies les plus fréquentes.

-         Nous avons apporté 100 paires de montures de lunettes  offertes par M. Vollard, un opticien de Gouvieux. Les opticiens sur place ont dépisté les troubles visuels et feront le montage des verres, financés par l’association le cœur et la plume.
Philippe a distribué des brosses à dents au nom de  l’association le cœur et le plume.

Philippe  a été chargé d’acheter sur place des livres pour enfants afin de constituer une bibliothèque pour l’école de Targa.

  Cette manifestation s’est déroulée dans 4 villages isolés de l’Atlas : Amassine, Targa, Ighil et Tifoultoute.

Dans chacun de ces villages l’accueil fût très chaleureux et festif. La population de ces villages isolés géographiquement et disposant de très peu de moyens (matériel et  financiers), est très demandeuse et très réceptive à ce type de manifestation.

Certaines écoles manquent de moyens : pas de sanitaire, ni d’eau, pas d’électricité et peu de matériel scolaire.

 La coopération entre ces associations (de France et du Maroc), a fait de cette manifestation une réussite. Nous remercions particulièrement Brahim (nôtre correspondant) pour son sens de l’orchestration, son efficacité, dynamisme, et sa bonne humeur en toute circonstance…

 Cette action fût un échange très enrichissant aussi bien pour la population que pour les organisateurs. Elle met en valeur la volonté de ces  villages d’aller plus loin pour promouvoir leur culture, assurer le développement sanitaire et sortir de l’isolement.

  Pendant ces quelques jours, ils nous ont ouvert leur cœur pour mieux connaitre la culture berbère avec ses chants, danses, la fête de la rose etc…Et nous ont laissé un souvenir merveilleux…

 Myriem et Philippe Lemaire

Commenter cet article