El Hadji Amadou Tidiane KANE (Ndioum 3)

Publié le par Unité Scolaire Tazadoute

Ecole El Hadji Amadou Tidiane KANE

 

Historique

 

Située entre le quartier ( La Base ) des réfugiés de la Mauritanie et celui de Oulad Bery, l’école de Ndioum 3 existait depuis 1989.Sa création vient des conséquences du conflit qui opposa le Sénégal à sa voisine sœur La République Islamique De Mauritanie en début Avril 1989 dans le but d’insérer les enfants victimes du conflit dans le milieu scolaire.

 

C’est ainsi que le HCR (Haut Commissariat Des Réfugiés) invita la population du camp à procéder à un recrutement des élèves qu’il confia à des enseignants rapatriés de la Mauritanie pour la même cause.

 

Ainsi l’école vit le jour et porta le nom de l’école de Base avec une classe construite en dur et trois (3) abris en banco, le tout avec les moyens du HCR.

 

Ce n’est quand 1998 que le HCR laissa la charge à l’état sénégalais de gérer l’école de la Base qui devient ainsi une école officielle sous le nom de Ndioum 3.C’est ainsi qu’en Octobre 2005 que l’école a changé de nom, portant celui de son parrain El Hadji Amadou Tidiane KANE.

 

Actuellement l’école compte seize (16) classes et dix huit (18) enseignants dont un (1) directeur, un (1) maître d’arabe et seize (16) enseignants titulaires de classes.

 

Les différentes classes sont : Cour d’initiation de 6 à 7ans (CI) Cour Préparatoire de 7 à 8ans (CP) Cour élémentaire 1ére année de 8 à 9ans (CE1) Cour élémentaire 2ieme  année de 9à 10 ans (CE2) Cour Moyen 1ére année de 10 à 11ans (CM1) et en fin le Cour Moyen 2 iéme année de 11 à 12ans (CM2)

 

Les matières enseignées sont le français (Grammaire, Orthographe, Conjugaison, Vocabulaire, Lecture, Récitation, Chant, Expression Orale et Ecrite), les mathématiques (Arithmétique, Système Métrique, Géométrie, Problème Pratique), les sciences, l’histoire, la géographie, l’éducation civique, morale et sanitaire, le sport et l’arabe.

 

Le coran est enseigné en dehors de l’école.

 

La commission des Arts et Loisirs a ciblé les classes de CM1pour travailler en parfaite harmonie avec Franck Besnier pour la bonne réussite du projet. Nous tenons à préciser que ces 3 dernières années notre école figure dans le tableau des meilleurs résultats.

 

Année scolaire 2003 2004 au CFEE (Certificat De Fin D’Etude A L’Elémentaire) 95,34 % Entrée en 6e 87,54 %

 

Année scolaire 2004 2005 au CFEE (Certificat De Fin D’Etude A L’Elémentaire) 93,36 % Entrée en 6e 94,38 %

 

Année scolaire 2005 2006 au CFEE (Certificat De Fin D’Etude A L’Elémentaire) 94,85 % Entrée en 6e 95,42 %

 

L’effectif total de l’école est 697 élèves.

 

 

CARTE D’IDENTITE DE LA COMMUNE DE NDIOUM

La commune de Ndioum se trouve dans le département de Podor, lui-même se trouvant dans la région de Saint-Louis. Elle est traversée par la Route Nationale 2. Elle s’étend sur une superficie de 20,05 km2 avec une densité moyenne de 26 habitants à l’hectare. Son climat est de type soudano-sahelien caractérisé par des températures élevées, des vents chauds et secs (harmattan). Les températures moyennes tournent autour de 35°C.

 

            La commune de Ndioum se trouve dans la communauté rurale de Gamadji Saré et est limitée : au Nord par le village de Gayo, au Sud par le village de Abba, à l’Est par le village de Kahel et à l’Ouest par le village de Gamadji Saré.

 

            La population est de 12703 habitants et essentiellement constituée par la race peulh qui fait  95% de la population totale ; mais il y a les maures qui font 2,7% de la population, les wolofs qui ne représentent que 1,7% de la population, les soninkés ne représentent que 0,4% de la population.

 

            L’Islam y prévaut car les  99% de la population sont musulmans, la population chrétienne n’y représente que 1% des habitants.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article